C’est ici que tout commence

c'est ici que tout commence

25 mai 2021

Arrivée d'un bébé

Combien de fois ne s’est-on pas posé la question ? Depuis toutes petites (je pense m’adresser à une majorité de femmes, ne nous le cachons pas), on a établi des plans de famille, imaginé comment nous allions nous occuper de notre premier bébé ou que nous n’en voulions pas, quel prénom nous allions lui donner, comment nous pourrions lui changer les couches ou encore lui coiffer les cheveux… Et maintenant que nous sommes enfin Maman, est-ce que ça y ressemble ?

Eh bah les filles, on est bien dedans !! Je me souviens encore du jour où j’ai reçu à Noël le poupon BabyBorn, qui faisait ses propres cacas et pipi dans une couche et que je pouvais nourrir grâce à des sachets (qui ne sentaient vraiment pas bon) à diluer dans de l’eau. La petite fille que j’étais à quatre ans, s’amusait avec cette poupée, presque réelle, et s’imaginait se faire appeler « Maman ». Puis à six ans, d’autres accessoires sont venus se rajouter. Alors oui la poussette, les peignes et brosses en veux-tu en voilà, les habits, les animaux… 

Enfin les animaux, c’étaient surtout les petits potes des Barbies et autres poupées à qui j’ai coloré, coupé et même brûlé les cheveux. Bon, bien évidemment on ne refait pas ça sur son bébé, merci d’avance !!

A neuf ans, la fille que j’étais à eu la chance d’accueillir un petit frère, mon petit frère. Et c’est là que le vrai apprentissage a débuté. Changement de couches, le bain, les balades en poussette et même l’envie parfois de l’entendre me dire « Maman ». Oui ok, bon j’abuse mais c’était tellement tentant et trop bien !

Bien plus tard, aux alentours de seize ans, je découvrais la vie sociale (eh oui j’ai mis du temps, timide maladive, rien que le fait de demander l’heure au chauffeur de bus c’était compliqué, alors bon…) et commençais à faire des plans sur la comète : « J’aurais fini mes études à 23 ans, à 25 ans je serais mariée, à 26 ou 27 grand max j’aurai mon premier enfant ». 

Bon bah je n’ai que six ans de retard, ça va, je suis large…

Eh bien aujourd’hui, je change des couches (qui ne sentent vraiment pas bon elles aussi), nourris mon enfant au sein et ai arrêté de travailler pour m’en occuper (et d’autres raisons sur lesquelles je reviendrais dans un prochain article).

IMG_6738

Avoir un bébé est un changement RADICAL de vie. Oui je dis bien RA-DI-CAL. Les habitudes sont chamboulées, changées, remaniées, oubliées… A partir du moment où j’ai appris que j’étais enceinte, ma nouvelle vie a démarré. Et quelle vie ! Justement, avant de me perdre dans tout ce récit, pourquoi faire un blog ? Bah oui Astrid, il y en a déjà des dizaines, voire des centaines, alors le tien… tu sais où il va aller… ?

Si je fais ce blog, c’est tout simplement pour y mettre tout ce que moi, je n’ai pu trouver lors de ma grossesse et après. J’ai pu trouver des blogs/sites spécialisés sur la grossesse, d’autres sur les bébés et leur croissance ou encore d’autres qui regroupaient des expériences de mamans via des forums – j’enlève Doctissimo où quand on a un simple mal de crâne, on se retrouve à avoir un cancer de la gorge ou pire devoir se faire amputer d’un membre. Même en regroupant toutes les informations de ces sites, il m’en manquait toujours. Avec autant d’endroits éparpillés à droite et à gauche, je ne savais plus où aller retrouver telle ou telle citation, conseil ou renseignement.

Difficile pour moi d’avoir un endroit où trouver tout ce que j’aurai aimé savoir, voir, entendre, écouter à propos de la grossesse. J’aurai aimé que l’on me parle des nuits courtes – oui, je vous le confirme que ce n’est pas une légende – que l’on me dise ce qu’il se passe exactement après l’accouchement, que l’allaitement ce n’est pas juste un bébé qui suce un téton ou encore que la dépression post-partum se cache sous différentes formes.

Eh bien les filles et les mecs (ne sait-on jamais si vous passez par-là), c’est très modestement que je mets mon expérience à votre disposition. Le titre de ce premier article est bien trouvé je pense, car ce blog, c’est aussi mon bébé et c’est avec vous que je le ferai grandir…

Capture d’écran 2021-05-04 à 16.02.55

Eh bien moi, c’est Astrid, 34 ans et jeune maman parisienne. La mode et les bla-bla font partie de ma vie et aujourd’hui plus que tout, mon fils. On parlera donc ici bébé, looks, books, maman mais avant tout de nous, les femmes, avec ma touche de légèreté ! Ciao les tabous, hello on se dit tout !

Catégories
Archives
No Comments

Post A Comment